5-Que la mort ne te vole rien 

On a tendance à ne pas comprendre chaque fois qu’un enfant de Dieu décède ‘jeune’ selon notre propre évaluation. Nous acceptons la mort des chrétiens à cause de la persécution, mais sommes choqués lorsque c’est par maladie ou accident de la vie. On recherche alors une malédiction, un combat perdu contre le diable ou un péché caché quelque part parce ce qu’un ‘vrai’ chrétien ne peut pas mourir ‘comme ça’ …. On ignore l’âge de Tabitha. Nous savons juste qu’elle est tombée malade et qu’elle est morte bien qu’étant considérée comme disciple du Seigneur. Si c’était à cause d’un péché ou d’une malédiction les versets nous l’auraient dit. Je fais 100% confiance au Seigneur qui a inspiré notre frère Luc. Des chrétiens meurent tous les jours, à n’importe quel âge, de n’importe quelle manière, plus vite dans les pays pauvres que dans les pays riches, sans que le Seigneur n’envoie un millier d’anges souffler de la trompette pour les prévenir d’avance. Cette réalité ne doit pas nous pousser à vivre dans la peur, mais plutôt nous encourager à racheter le temps afin de donner au Seigneur le meilleur de nous-même, et cela chaque jour. La vraie question est : Quand ta mort viendra, t’aura-telle volé une occasion de te repentir ? T’aura t-elle empêchée de racheter le temps du ‘jour J’ ? T’aura t-elle subtilisé le fruit que tu comptais porter dans un an ? Aura t-elle entravé ta réconciliation avec ta mère, ta soeur, ton mari ? T’aura -telle dérobé des oeuvres ?  Tabitha avait racheté le temps, la mort ne lui a rien volé et ses oeuvres sont restées vivantes.