Tabitha, ou ton relais formidable dans le plan du salut

7-Tu fais partie du plan de Dieu pour le salut

Voici un récit qui une fois de plus nous prouve que Dieu est le maître du temps et des circonstances.  Des bonnes oeuvres de Tabitha jusqu’à la présence de Pierre à Lydde, Dieu avait tout préparé (Ephésiens 2:10). Oui, Dieu avait prévu cet événement; ce n’était pas un hasard si à ce moment précis Pierre n’était pas loin.  L’épisode de Tabitha se termine ainsi : 42.Cela fut connu de tout Joppé, et beaucoup crurent au Seigneur. Dieu n’a pas ressuscité cette femme parce qu’elle pratiquait de bonnes oeuvres, ni pour consoler les veuves, ni pour montrer à tous que Pierre avait une terrible onction, ni pour prouver sa propre puissance, mais pour une seule chose : sauver. Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit ne périsse point mais ait la vie éternelle (Jean 3:16). En tout lieu et en toute circonstance le plan principal de notre Seigneur est le salut de l’humanité. Tabitha la simple couturière a été l’instrument pour le salut de plusieurs, et cela ni elle ni les autres ne le savaient d’avance. Si je suis une disciple du Seigneur dans le sens biblique du terme et non pas à l’échelle du christianisme du vingt-et-unième siècle, je dois garder une chose en tête : je suis potentiellement un instrument pour le salut de l’autre. Ma maladie ou ma guérison, ma souffrance ou ma joie, mon échec ou ma réussite, ma souffrance ou mon bonheur, ma vie ou ma mort peuvent être le canal par lequel Dieu sauve. Cela redonne le sourire, non ? 

Tu es un instrument potentiel entre les mains de Jésus pour le salut de l’autre, ne l’oublie pas. Que les circonstances soient favorables ou non, veille à continuer à aimer Dieu, à l’adorer, à le bénir de tes lèvres devant tous.  Il y a sûrement un salut en préparation. On saura tout au ciel.

N’hésite-pas à laisser un commentaire, que ce soit une question ou un éclairage ou une rectification. Nous sommes là pour apprendre ensemble.

A toi la bien-aimée de Christ.

Ami Rougé.

(1) Le sens existentiel  : lorsque un texte biblique m’éclaire sur un aspect de ma vie, mais aussi lorqu’une situation passée ou que je traverse m’aide à comprendre les Ecritures.